L’intelligence artificielle scanne les déchets résiduels et reconnaît les matériaux recyclables

Technologie

            microsoftteams image 11

Depuis 2021, un projet pilote utilisant l’intelligence artificielle pour reconnaître les non-conformités dans les déchets résiduels est en cours chez Vanheede. Il fonctionne au moyen d’une caméra intelligente installée dans un camion-poubelle à hauteur de l’auge. Les déchets vidés dans l’auge sont alors entièrement scannés.

L’intelligence artificielle devra être capable de reconnaître les déchets et de les distinguer parfaitement les uns des autres. Le système pourra ainsi indiquer immédiatement quel pourcentage du contenu du conteneur poubelle est constitué de déchets résiduels et quel pourcentage est constitué de films plastique, de canettes, de papier et de carton, etc.

Pourquoi utiliser l’intelligence artificielle ?

  • Pour se conformer à la législation. Les non-conformités doivent être communiquées non seulement au client, mais aussi au gouvernement.
  • Pour motiver le client à mieux trier à la source. Mieux enregistrer les non-conformités nous permettra de mieux les communiquer au client et de lui proposer une solution sur mesure.
  • Pour sauver plus de déchets recyclables de l’incinérateur. De cette manière, nous nous rapprochons d’un monde circulaire.
  • Pour une meilleure qualité de contrôle. La caméra étant installée dans l’auge, les déchets résiduels sont contrôlés de manière plus approfondie que par un contrôle visuel de la couche supérieure du conteneur.
  • Pour une acceptation plus uniforme. Aujourd’hui, nous dépendons de l’interprétation personnelle du chauffeur.
  • Pour communiquer l’erreur de tri avec une photo. De cette manière, nous pourrons améliorer le tri sélectif à la source.

Le déploiement de cette technologie se poursuivra en 2022-2023.