Des studios flambant neufs pour la résidence De Lysterbesse

People , Community , société

            img 9885 gerda farid rgb copy

GITS | Pour la Warmste Week 2019, nous avons collecté de l’argent pour un certain nombre d’oeuvres caritatives. L’une d’entre elles était La Lysterbesse, une résidence à Dominiek Savio. Le bâtiment actuel doit être rénové de toute urgence, c’est pourquoi une nouvelle Lysterbesse est en construction. Les occupants pourront ainsi bénéficier d’un logement de qualité dans des studios modernes et adaptés. Nous avons visité la Lysterbesse telle qu’elle est actuellement.

La Lysterbesse permet aux personnes souffrant d’un handicap de vivre en autonomie en bénéficiant de l’assistance nécessaire. Les pensionnaires y résident et ont chacun leur propre studio. Ils peuvent choisir eux-mêmes leurs occupations quotidiennes. Ils peuvent aller travailler, se rendre au centre de jour ou simplement rester dans leur studio.

Faites connaissance avec Gerda et Farid

Gerda séjourne à la Lysterbesse depuis déjà 3 ans et est originaire de Gits. Elle ne tient pas en place ! Elle tricote pour l’atelier protégé hARTwerk (www. hartwerk.be), travaille à la blanchisserie et effectue la tournée postale. Gerda rejoint également parfois le centre de jour. Toutes sortes d’activités y sont organisées, tant pour des adultes externes que pour les pensionnaires de Dominiek Savio. Elle passe son temps libre dans son studio ou en excursion avec sa famille. Gerda est très satisfaite de son chez elle.

Farid est également pensionnaire à la Lysterbesse. Il commence chaque journée par un café ! C’est un grand mélomane. Avant, il passait de la musique pour la radio libre de Roulers 2 fois par semaine, mais il a dû arrêter, car sa santé s’est détériorée. Il écoute encore souvent de la musique dans son studio. Il n’en joue pas. Il dit ne pas en avoir la patience.

À la Lysterbesse, on peut opter pour une assistance paramédicale externe ou interne. Farid choisit d’aller chez le médecin et le kiné en dehors de Dominiek Savio. Il a également son propre traiteur qui lui livre des plats, son préféré ce sont les spaghettis ! Il adore séjourner à la Lysterbesse, ses amis sont sa famille ! Avant, il habitait dans une autre résidence proche de ses parents à Malines, mais il trouvait qu’il n’avait pas suffisamment de liberté. Sa famille vient de temps à autre à Hooglede.

« Ici, les gens peuvent mener leur propre vie. Nous les assistons dans ce qu’ils ne peuvent pas ou difficilement faire. » - Brigitte, accompagnatrice la Lysterbesse

Autonome avec un filet de sécurité

Les pensionnaires de la Lysterbesse jouissent d’une grande autonomie, mais ont besoin d’un filet de sécurité. Il y a toujours du personnel présent la nuit, ce qui leur est d’un grand réconfort. Le soir, le personnel passe par chaque studio pour écouter les différentes questions. L’un a besoin d’aide pour un repas, l’autre pour gérer ses finances.

À la Lysterbesse, on essaie de consacrer beaucoup de temps aux pensionnaires et d’en tirer le meilleur parti. Les pensionnaires font beaucoup de choses seules, mais ils ont le choix de participer à des activités communes, comme une journée de voile, une activité culinaire, Bellewaerde, …

Ils ont énormément de liberté. Ils peuvent quitter leur studio lorsqu’ils le veulent. Certains pensionnaires sortent également le soir. Ils peuvent réserver un bus spécial. Un bus pouvant accueillir 1 fauteuil roulant. Ils peuvent ainsi passer une journée à la mer en famille.

Nouveau bâtiment

Le nouveau bâtiment a été subventionné à 40 %, les 60 % restants sont financés en fonds propres. Un coût qui ne peut naturellement pas être imputé aux pensionnaires, cela doit rester abordable pour tout le monde. Cette année, tous les bénéfices du souper moules annuel iront à la nouvelle Lysterbesse alors qu’ils financent habituellement les activités des pensionnaires. Une vente de crêpes a également été organisée.

On épargne encore énormément et c’est pourquoi les dons sont indispensables. Un appel d’offres a également été lancé. Une fois que nous aurons reçu une réponse positive, nous espérons que la construction pourra commencer en automne.